Partagez | .
 

 Cavaliers Noirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sauron
avatar
Administrateur - Seigneur des Tenèbres
Administrateur - Seigneur des Tenèbres
♦ Date d'inscription : 25/02/2013
♦ Localisation RP : Bard-Dûr
♦ Points RP : 251
♦ Aventures : 534

MessageSujet: Re: Cavaliers Noirs   Jeu 16 Mai - 6:45
















→ Qui es-tu ? ←

Nom :/
Prénom(s) :Angtaroth
Âge :42 ans
Groupe:Homme - Modor
Rang :Dirigeant du Rohan, il fait parti des 9, porteur de l'anneau de pouvoir Moktar - Bras gauche de Sauron

Description psychologique : Le mal coule en ses veines. Le mal le ronge et le consume. Angtaroth, homme de trahison, homme… Autrefois faible, emplis de faille et de faiblesse. Ancien Rohirrim, il ne connaissait rien d’autre que la guerre, le sang, la violence, les cris et la mort. La mort, il n’en a jamais eu peur. Souffrir ne lui fait rien. Il souffre, depuis sa plus tendre enfance. Réservé, il se faisait des plus discrets, agissant dans l’ombre, constamment. Prenant plaisir à tuer sans ne rien dire. Personne ne le voyait faire, personne, ne pouvait le soupçonner. Tuer lui procurait l’orgasme ultime, il pouvait, tel le nécrophile, venir sur la dépouille de ses victimes, et jouir de toutes ces choses. Sans cœur, sans rien, Angtaroth a toujours été un être des plus sales et des plus malsains. Alors qu’il n’était encore qu’un Rohirrim, il faisait partie des meilleurs hommes du Roi Théodène. Sa capacité à tuer sans limite le rendait fort. Mais il ne faisait pas ça pour son Roi, il faisait ça pour lui. Sauron a lu le mal en lui, et l’a fait venir, et lui a offert une place de choix. Angtaroth dirige le Rohan d’une main de fer, sans compassion, sans rien, fidèle à lui-même. Il y impose un système des plus stricte, encore plus sale que Bertekil, il fait ce qui lui semble juste, mais ce qui est juste pour lui n’est qu’injustice aux yeux des autres. Il impose des règles cruelles, tel que celle de la Prima Nocte, viole les femmes qu’il veut, sans rien demander, sans aucune raison, tue, pour son plaisir. Condamne à mort qui bon lui semble, pour aucune raison. Par pure sadisme. Angtaroth n’a pas de cœur. Il n’en a jamais eu. Il n’est rien d’autre que le fou, et compte bien le faire savoir. Homme à la gauche de Sauron, il clame fièrement son nouveau statut. Il appartient au neuf, et plus rien ne l’arrêtera, hormis la mort…

Signe particulier :Note de Bartekil : Un crétin profond doublé d'une brute épaisse capable de baiser un arbre avec un trou à la bonne hauteur ça marche comme particularité ? Non ? Bon tant pis je le met quand même....




Il est né dans le sang, il est né dans la misère, et fut condamné à y rester. Sa mère, morte en couche, il vécut durant plus de vingt-quatre heures entre ses cuisses, alors qu’il n’était que nouveau-né. Son père, ne supportant pas la vue de sa défunte femme, se suicida, sans ne jamais offrir à son fils la moindre étreinte. C’est alarmé par les pleures de l’enfant qu’un paysan le trouva, et le garda. Ainsi il fut nommé Angtar. Destiné à vivre une vie dans la peine et la douleur. Battu par ce père d’adoption, humilié par cette femme, qui s’était auto-proclamé mère, il ne connaissait rien d’autre que la violence, et les pleurs. Ses larmes acides coulant le long de ses joues ne le rendaient en rien plus fort. Bien au contraire. Très jeune, Angtar se terra dans le silence, et dans le mal. S’amusant à rejeter sa haine sur toute sorte d’animaux. Des insectes, des chats, des chiens, qu’importait. Il les ouvrait, les saignait, dans le simple but de se divertir, de rejeter la haine qu’il portait pour ses parents. On lui faisait du mal, il était alors destiné à en faire…

A l’âge de ses quinze ans, il entra dans l’armée du Roi. Angtar voulait tuer, Angtar, voulait voir le sang couler plus que de mesure. Il voulait jouir de toute violence, sans aucune limite. Et il partit en guerre, et il fut satisfait. Tuer de l’ennemi lui apportait toutes les satisfactions possibles, et très vite il devient l’un des meilleurs hommes du Roi. Autrefois proche d’Eomer qui ne voyait en lui que force et courage, Angtar n’était qu’un rôle. Et dans le noir, derrière le dos de tous, il jouissait de toute torture et de toute cruauté. Pouvant boire le sang de ses victimes, sans aucune compassion, afin de s’alimenter de l’âme des morts. C’est ce qu’il disait. Angtar n’était que folie à l’état pure. Sans rien. Sans faille. Il sombrait petit à petit dans le mal, et le savait…

C’est lors de la guerre de l’anneau qu’il retourna sa veste. Jouissant de la violence dont faisait preuve les orques, et Sauron. Il partit en Isengard, rejoindre Sarouman, et promis allégeance à son nouveau Roi. Il tua nombreux des siens lors de la bataille du Gouffre de Helme, et défila en tête de ligne lors de la prise du gouffre. Brandissant fièrement les couleurs du Mordor. Lors de la résurrection de Sauron, il fut appelé en Mordor et se vit offrir l’anneau de pouvoir, aux côté de sept autres hommes. Le Rohan lui fut offert. Et s’est avec violence qu’il le dirige aujourd’hui. Perché du haut de son trône à Edoras, tout en Rohan n’est plus que chaos. Se sont désormais ses terres… Angtaroth sert son Roi, sans aucune limite, sans rien. Sans pitié ni compassion…



Liens :Sauron : Il est son maître. Le seul, l'unique qui arrive a le contrôler. Sauron dit, il fait, sans broncher. Soumis à son seigneur, il ne tente en rien de le contredire.

Eomer : Il était son ami, avant. Autrefois très proches, les deux hommes ont de nombreuses fois combattue ensemble lors de la guerre contre l'unique. Désormais ennemis, ils se mènent un combat sans merci.

Bartekil : Bartekil est l'un des neuf qu'il craint le plus. Il le sait sans cœur, il le sait proche de Sauron. Très proche même. Il convoite sa place de bras droit, il veut devenir le préféré de Sauron. Il le hait plus que tout

Avatar : Marilyn Manson
PV proposé par qui ?  : Sauron
Exigence du créateur :Bon niveau et bonne présence



_________________
~Le Nécromancien ~



♣️ Bartekil m'ensorcelle ♣️
♦️ Ysandra me dresse ♦️
♠️ Meriadoc Brandybuck Annatar... My mortal Sin ♠️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pelennorfields.forumactif.org
Meriadoc Brandybuck
avatar
Administrateur - Hobbit Ebranlé- Protégé de Sauron
Administrateur - Hobbit Ebranlé- Protégé de Sauron
♦ Date d'inscription : 23/04/2013
♦ Localisation RP : Barad-Dûr
♦ Points RP : 100
♦ Aventures : 175
♦ Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Cavaliers Noirs   Dim 16 Juin - 20:16
















→ Qui es-tu ? ←

Nom :/
Prénom(s) :Boromir
Âge :Il est mort a 41 ans. Il en a 50 aujourd’hui, mais n’a pas changé physiquement
Groupe:Cavalier noir
Rang :Haut gradé des Cavaliers Noir - serviteur forcé de Sauron

Description psychologique :Boromir du Gondor, fils de Denethor et frère ainé de Faramir. Il a fait partie de la communauté de l’anneau il y a dix ans. Sa quête mener l’anneau en Mordor afin d’y détruire le précieux anneau porteur de malheur. Mais le destin voudra qu’il ne puisse accomplir sa tache avec dévotion jusqu’au bout car il est assassiné par un Uruk-ai afin de sauver la vie de Merry et Pippin, une mort héroïque dans laquelle il se retrouve percée de plusieurs flèches avant de mourir en chevalier digne. Mais le destin n’a également pas souhaité accorder la paix à Boromir, car lors de la victoire de Sauron, ce dernier usa de sa connaissance de la nécromancie pour ramener Boromir de l’autre monde. Il a dans l’idée d’en faire un soldat dévoué et puissant, lui si fort et terriblement réceptif à l’influence de l’Unique. L’esprit de Boromir est contraint d’accepter la domination. En échange, il reçois… le pouvoir des Cavaliers noirs.

Signe particulier :Ramené des halls de Mandos




L’histoire de Boromir aurait pu être un jour racontée, chantée dans les plus belles cours des plus beaux palais, honorée et apprécié de tous… et si jamais l’histoire de Boromir avait pu un jour être écrite pour que le monde s’en souvienne, voila ce qu’elle aurait raconté. Boromir du Gondor, fils de Denethor du Gondor grand Intendant, dans l’attente de voir un jour revenir le seul et unique roi, celui qui ferait refleurir l’arbre blanc et annoncerait l’aire des hommes. Mais cette idée vite oublié devint une légende et le Seigneur Denethor, bien encré dans son trône le revendiquait plus que de raison, arguant que le Gondor était sien et que le retour du roi n’était en rien attendu. Le seigneur avait deux fils, Boromir, l’ainé, et Faramir de quatre ans son cadet. Les deux garçons bien que très proches, possédaient des caractères bien différents. L’un friand de bataille et d’épée, l’autre préférant s’adonner à la recherche des dragons et autres créatures. L’un qui grandit avec la ferme intention de devenir un grand guerrier, l’autre ne cherchant qu’à obtenir… l’amour de son père.

Car Boromir était le préféré. Le préféré des deux frères. Bien malgré Faramir qui restait caché dans l’ombre de son ainé sans pour autant de plaindre de quoi que ce soit. Plus réfléchis, plus noble d’esprit. Mais Denethor ne semblait jurer que par son ainé et délaissa totalement son second fils. Evoluèrent ainsi les années de Boromir du Gondor jusqu’à ce qu’après l’une de ses nombreuses victoires, il fut appelé à rejoindre le conseil d’Elrond, pour une affaire… urgente. C’est là qu’il entendit parler de la quête de l’Unique et fit la connaissance de Frodon et ces amis, ainsi qu’Aragorn, descendant d’Isildur et héritier légitime du trône de Gondor. Dés les premières secondes, Boromir se voit très influencé par la magie de l’anneau de Sauron, et se retrouve bien rapidement obsédé par sa volonté. Il voulait posséder l’anneau et le ramener en Gondor pour ainsi s’en servir comme arme.

Boromir entra dans la communauté de l’anneau acceptant finalement la destruction de celui-ci. Il se montra brave par bien de périple et s’avoua être un excellent combattant. Mais les pouvoir de l’anneau Unique devenant chaque instant de plus en plus fort, il fini par s’en prendre a Frodon qui quitta séant le groupe. Pour se repentir de son geste, Boromir sacrifia sa vie afin de sauver celle de Merry et Pippin qui finirent tout de même capturé par des Orcs. Et c’est ainsi que la glorieuse histoire de Boromir fils de Denethor aurait pris fin. Mais Sauron, prince des ténèbres et vainqueur de la bataille des champs de Pelennor, avait d’autre projet pour le guerrier. Usant de sa nécromancie il ramena Boromir entre la mort et la vie et lui offrit l’immortalité des Cavalier Noirs. Puissance et corruption, l’âme de Boromir se retrouva contrainte d’accepter de rejoindre le seigneur Sauron et d’obéir au moindre de ses ordres. Il a conservé ses anciens souvenirs, mais tente de s’en défaire.



Liens : Sauron : Grace à lui, il a pu revenir d’entre les morts. Son âme est désormais corrompu par les pouvoirs du seigneur des Ténèbres et il obéi à chacun de ses ordres sans la moindre explication. Il n’est rien de moins que le maître du pantin qu’il est devenu.

Brandon : Son fils. Un bâtard né d’une fille de joie. Il était conscient de l’existence de cet enfant qui est le sien mais n’en assumais aucunement la responsabilité se contentant de subvenir succinctement au besoin de sa mère lorsqu’il était toujours en vie.

Ysandra : Sa cousine, et anciennement, sa promise. Mais sa mort l'empêcha de pouvoir se lier à la jeune femme.

Avatar :Sean Bean
PV proposé par qui ? :Sauron
Exigence du créateur :Bon niveau et bonne présence



_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Cavaliers Noirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Eldars noirs.
» Profils Elfes de la forets noirs, et tribus du harad
» Nous sommes noirs et très beaux » Eloge de Anténor Firmin
» Les Colons Noirs
» Les Noirs interdits de bistrot à Pékin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Last Battle of the Pelennor Fields :: Introduction :: Postes Vacants :: Cavaliers Noirs-